Les filles proches de leurs mères gèrent mieux le stress !!!

[ads]Partager un lien fort avec sa mère aiderait les adolescentes à se décharger d’une détresse émotionnelle trop lourde, d’après une étude canadienne.

La présence et le soutien d’un proche aident à mieux vivre une situation difficile, cela va de soi. Mais les chercheurs de l’université canadienne Queen’s ont voulu étudier ce mécanisme de plus près. Dans une étude publiée par la revue scientifique Emotion, ils expliquent comment un lien fort entre une mère et sa fille adolescente peut aider cette dernière à surmonter le stress.

Après avoir recruté 66 paires de mères-ados, l’équipe a demandé aux filles, âgés d’environ 15 ans, d’improviser un discours devant un public. Une partie des jeunes filles a eu le droit de serrer la main de leur mère et le stress de l’ensemble des participantes a été mesuré en analysant le niveau de transpiration. Avant le test, chaque paire avait décrit la qualité de leur lien.

Distribuer la détresse émotionnelle
Conclusion : le fait de tenir la main de leur mère a aidé toutes les filles, peu importe leur relation plus ou moins proche. Mais celles qui avaient décrit un lien solide avec leur mère ont bénéficié d’une réduction supplémentaire de stress. Même résultat chez celles qui ne se tenaient pas par la main. Les chercheurs estiment que cette réaction conforte l’idée de l’existence d’un mécanisme de « partage de la charge émotionnelle » qui permettrait, selon eux, de « distribuer la détresse émotionnelle entre des personnes qui partagent un lien fort. »

Les auteurs de l’étude étaient surpris de ne pas remarquer de changement dans le niveau de stress des mères pendant le discours de leurs filles. Ils espèrent ainsi pouvoir poursuivre leurs travaux avec un échantillon plus large et en prenant en compte différents facteurs.

Source : santemagazine.fr

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires