10 moyens naturels d’optimiser votre digestion et de perdre du poids

« Comment est votre digestion ? » En tant que naturopathe, je pose cette question à tous mes patients.

La réponse typique que je reçois est : « Euh… Bien. Enfin, je suppose ».

Lorsque je leur pose plus de questions, je découvre que la plupart des patients souffrent de plaintes digestives, de constipation, de ballonnements, de gaz, de reflux acide et de nausées, pour ne nommer que ces effets. La majorité d’entre eux sont gênés d’en parler. En plus d’être désagréables, ces symptômes, bien qu’ils soient fréquents, ne sont pas bons pour votre santé. Ce sont des signaux vous alertant que votre système digestif ne fonctionne pas à son meilleur. De plus, une mauvaise digestion ne contribue pas à une absorption optimale des vitamines et des minéraux, ce qui peut interférer avec la perte de poids.

Si vous rencontrez des troubles digestifs, vous devriez consulter un professionnel de la santé afin d’écarter toutes préoccupations sous-jacentes pouvant devenir sérieuses, tels qu’un dysfonctionnement de la thyroïde, des ulcères, des infections, des maladies inflammatoires de l’intestin, comme la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse ainsi que le cancer.

Le système nerveux est le système le plus important dans la régulation de la digestion. Le système nerveux autonome se compose de deux branches principales : le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique.

Le système nerveux envoie le flux sanguin vers vos extrémités pour procéder à la digestion. C’est également lui qui travaille lorsque nous sommes préoccupés ou stressés, ce qui peut engendrer des problèmes de digestion. En ce qui concerne le système nerveux parasympathique, il est le lieu de repos et de digestion.  Il dépend de votre état avant, pendant et après le repas. En bref, c’est lui qui permettra une digestion optimale.

Etant donnée le style de vie effréné de la majorité des gens, le système nerveux sympathique tend à exclure la digestion de la journée, car beaucoup de personnes mangent sur le pouce ou en travaillant, ce qui ne donne aucune chance au système parasympathique d’opérer.

a32

Voici quelques conseils simples pour apporter un équilibre à votre système parasympathique  et ainsi optimiser le processus digestif :

1-Respirez par le nez
Notre souffle est un outil simple, mais il est puissant dans la régulation de notre système nerveux. Respirez par la bouche lorsque vous travaillez dur, que vous êtes nerveux ou anxieux afin que le système nerveux sympathique s’active. Respirer par le nez détend notre corps et active le système parasympathique.

A titre d’exemple, avant même de regarder votre nourriture, inspirez et expirez trois fois. Vous serez plus détendu.

2-Prenez du vinaigre de cidre
Si vous avez un reflux acide, des ballonnements ou de la constipation, essayez de prendre une cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme mélangé à une petite quantité d’eau, 15 minutes avant chaque repas. Cela indiquera à votre corps qu’il est l’heure de manger. Ainsi, votre estomac commencera à produire toutes les enzymes et le jus dont vous avez besoin pour briser la nourriture. Le goût ne sera pas très bon, mais ça vaut la peine.

3- Usez de tous vos sens pour manger
C’est la base pour toutes personnes désirant manger consciemment. Regardez votre nourriture, notez les couleurs et comment les aliments sont disposés dans votre assiette. Sentez votre nourriture avant de la manger. Faites attention à la texture de chaque bouchée et dégustez toutes les saveurs. Lorsque nous sommes conscients de ce que nous mangeons, cela aide notre corps à activer le mode parasympathique, en plus de nous encourager à manger plus lentement et par le fait même d’améliorer le processus digestif globale.

4-Ne mangez que lorsque vous êtes assis
Cela peut sembler ridicule, mais combien d’entre nous mangeons lorsque nous nous rendons à un rendez-vous, entre deux tâches ou en allant chercher les enfants ? Lorsque vous mangez, la seule chose que vous êtes supposé faire c’est manger. Assis. Rien d’autre. Pas d’ordinateur, pas de télévision, pas de travail. Cela pousse votre corps à être en mode parasympathique et envoie donc le sang à votre système digestif pour l’aider à décomposer et absorber toutes les vitamines et les nutriments.

5- Mâchez votre nourriture au moins 20 fois pour chaque bouchée prise
La mastication des aliments est la première étape mécanique de la digestion. Elle est très importante. Mis à part le processus de décomposition, la salive contient de l’amylase, une enzyme qui décompose l’amidon avant même que la nourriture arrive dans votre estomac. Une étude a d’ailleurs démontré que les personnes qui mâchent leur nourriture plus longtemps finissent par manger moins.

6- Ne vous empressez pas de vous servir une deuxième portion
Votre estomac a besoin de 10 minutes pour envoyer un message à votre cerveau pour l’informer que vous êtes plein. Vous devez donc attendre une dizaine de minutes avant de vous servir une deuxième portion. Cela vous évitera de trop manger, une cause commune de l’indigestion. Cela pourra également vous aider à perdre quelques kilos.

7- Buvez du thé
A la suite des conseils précédents, si votre digestion ne s’est toujours pas améliorée, buvez du thé, mais pas n’importe lequel. Le thé à la menthe peut aider à calmer les crampes et les ballonnements, mais peut aggraver le reflux. En cas de reflux, buvez de la camomille. Si vous avez des nausées, buvez du thé au gingembre contenant du gingembre frais.

8- Faites du yoga : postions simples
Après votre expérience culinaire, faites quelques positions simples de yoga. Ces exercices pourraient faire des merveilles pour votre digestion. Cette courte série de mouvements suivra la direction que prend votre alimentation tout au long de votre côlon et vous donnera donc un coup de pouce pour mieux digérer. Environ quinze minutes après votre repas, allongez-vous sur le dos et amenez votre genou droit vers votre ventre en gardant votre jambe gauche étendue au sol. Cela massera votre côlon ascendant. Amenez ensuite votre genou gauche vers votre ventre tout en gardant la position du genou droit. Cela stimulera le côlon transverse. Puis, allongez votre jambe droite au sol. Cela massera et stimulera votre côlon descendant. Pour chaque position, prenez cinq respirations profondes, en inspirant et en expirant.

9- Faites du yoga : torsions
Quelques torsions aideront également à stimuler les organes digestifs et son processus. Encore une fois, allongez-vous sur le dos, serrez les deux genoux contre le ventre. Expirez, puis laissez vos genoux tomber vers la gauche. Cela stimulera le côté droit de votre corps. Etendez vos deux bras pour former un T, puis posez votre regard vers la droite. Gardez cette position en respirant bien. Ramenez ensuite vos genoux vers le centre de votre corps et prenez de profondes respirations. Expirez et laissez vos genoux tomber vers la droite. Répétez l’exercice.

Note : Si vous intégrez le yoga à votre routine digestive, compressez toujours le côté droit de votre corps en premier, suivi du côté gauche, afin que la nourriture et les autres toxines se déplacent dans votre corps de la droite vers la gauche.

10- Exercices
Si vous ressentez une certaine fatigue après avoir mangé, sortez faire une petite marche. Cela aide à la circulation du sang et à la contraction des muscles qui propagent la nourriture dans l’estomac et l’intestin. Cela aide également à équilibrer le taux de sucre contenu dans le sang.

En espérant que ces conseils vous aideront à mieux digérer.

Source : santeplusmag

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires

Top Astuces