3 Vieilles recettes tibétaines pour une longue vie en bonne santé

La médecine tibétaine, l’une des plus anciennes au monde, est basée sur les herbes. Certains remèdes comptent plus de 100 ingrédients. Ceux que nous vous présentons contiennent des ingrédients courants, comme l’ail, le gingembre, le citron et le miel. Ils sont utilisés pour laver le corps des toxines, pour la relaxation et le rajeunissement.

a95

Boisson tibétain pour un cœur et des vaisseaux sanguins en bonne santé

Ce remède est utilisé pour nettoyer les vaisseaux sanguins des dépôts de graisse etprévenir les crises cardiaques.

Les ingrédients : 1 kg de citron et 300 g d’ail.

La préparation: Moulez le citron et l’ail. Versez la mixture dans un litre d’eau et faites bouillir pendant ¼ d’heure, puis versez la préparation dans un bocal et fermez-le.

L’utilisation : Buvez ½ dl de ce breuvage à jeun pendant 25 jours. Faites une pause pendant 10 jours, puis répétez l’opération. Vous devez continuer de prendre ce traitement jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.

Le thé tibétain pour la relaxation

Ce remède, qui relaxe et soulage du stress, est réputé pour prolonger la vie.

Les ingrédients : 5 g de gingembre râpé, 1 cuillère à soupe de jus de citron, 2 cuillères à soupe de miel, un peu de piment fort et un peu d’anis.

La préparation : faites bouillir 2 litres d’eau. Quand elle a refroidi, ajoutez les ingrédients.

L’utilisation : buvez-en un peu tout au long de la journée ou prenez une tasse avant chaque repas.

Le remède tibétain pour rajeunir l’organisme

Cette préparation est connue en médecine tibétaine pour être un élixir de jouvence.

Les ingrédients : 10 gousses d’ail râpées, le jus de 10 citrons et 1 kg de miel.

La préparation : mélangez le miel et le jus de citron, saupoudrez d’ail et mélangez l’ensemble. Versez la mixture dans un bocal et laissez-le fermé pendant 8 à 10 jours.

L’utilisation : mangez une cuillère à café de cette préparation à jeun et avant votre dîner.

Note:
Si vous êtes malade, vous devez bien sûr consulter un médecin et éviter l’automédication. En principe, ces recettes ne provoquent pas de réaction allergique, mais si vous êtes allergique à l’un des ingrédients, ne les utilisez évidemment pas.

Source : santeplusmag

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires