Ces 9 aliments favorisent l’apparition de cellules cancéreuses, arrêtez d’en manger !

Et si nous mettions un coup de projecteur sur la nourriture que nous consommons tous les jours ? Les aliments les plus courants contiennent des substances cancérogènes que la plupart des gens ignorent ! Voici une liste des 10 principaux aliments susceptibles de développer le cancer.

a-49

Aliment n°1 : le saumon d’élevage

Même si manger du poisson est considéré comme un geste santé très sain, le saumon d’élevage ne l’est pas vraiment ! En effet, ces poissons sont nourris de manière artificielle avec des produits chimiques qui donnent cette couleur rose spécifique au saumon d’élevage. Ils sont donc contaminés par des produits chimiques, des antibiotiques, des pesticides ainsi que d’autres agents cancérigènes connus.

De plus, en raison de leur régime alimentaire, ils possèdent beaucoup moins d’omégas-3 que nous pouvons croire, comparativement aux autres poissons. Des études ont démontré que le saumon contenait des quantités anormalement élevées de PCB, de mercure et de dioxines cancérigènes. C’est pour cette raison que vous devriez éviter de consommer du saumon d’élevage (ou en conserves). Optez de préférence pour le saumon rouge sauvage (sockeye).

Aliment n°2 : les tomates en conserve

La plupart des aliments en conserve présentent un danger toxique potentiel en raison de la présence de bisphénol-A (BPA), une substance chimique utilisée dans la fabrication des conserves, ce qui induit que les aliments peuvent être exposés à ce produit très nocif (il s’agit d’un perturbateur endocrinien).

Aujourd’hui, ce composant est interdit dans les contenants alimentaires (depuis janvier 2015). Une étude publiée en mai 2013 par la National Academy of Sciences démontre que le BPA a un impact réel sur le fonctionnement génétique du cerveau des rats. Avant son interdiction, les conserves de tomates étaient très dangereuses en raison de la forte acidité de ce légume, qui le transformait en « sangsue » à BPA.

Aliment n°3 : les viandes transformées

Selon une étude publiée dans BMC Medicine Journal, les sels et autres produits chimiques utilisés dans l’élaboration des viandes transformées nuisent à la santé et au bien-être de manière générale. Cette étude échelonnée sur une durée de 13 ans a réuni des personnes issues de 10 pays européens. Sur les 17 personnes, 1 est morte. Celles qui consommaient 160 grammes (ou plus) présentaient un risque plus élevé de mort précoce (44%) contrairement à celles qui en mangeaient moins (20 grammes en moins, soit 140 grammes).

Toutes ces viandes transformées (fumées, salées…) contiennent des produits chimiques et autres additifs (y compris des nitrates de sodium) qui contiennent des agents potentiellement cancérigènes.

Aliment n°4 : le popcorn pour les micro-ondes

L’emballage des packs de pop-corn spécial « micro-ondes » contiennent un composant chimique synthétique appelé acide perfluorooctanoïque (PFOA). Il s’agit d’un produit hautement toxique et cancérigène. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie, a permis de relier le PFOA à l’infertilité féminine. D’autres études réalisées sur des souris en laboratoire ont mis en évidence que l’exposition au PFOA présentait un risque de cancer des reins, de la vessie, du foie, du pancréas et des testicules.

La plupart des fabricants utilisent de l’huile de soja (un produit OGM) ainsi que différents additifs, comme le gallate de propyle, un produit chimique qui est la source de problèmes à l’estomac et d’éruptions cutanées.

Aliment n°5 : les chips

Les chips sont à la fois riches en calories et en matières grasses. Selon une étude réalisée dans le New England Journal of Medicine, la consommation quotidienne de chips (petite portion) entraînerait à elle seule une prise de poids de 1 kilo sur une année. Les chips entraînent une augmentation du taux de cholestérol et en raison de leur niveau élevé en sel, elles peuvent causer l’hypertension. Les chips ont souvent un goût artificiel et contiennent de nombreux additifs qui nuisent à la santé de votre organisme.

Pour avoir cet aspect, les pommes de terre sont cuites à des températures très élevées, ce qui peut entraîner la formation d’une substance appelée acrylamide, un agent cancérogène connu que l’on retrouve même dans lescigarettes.

Aliment n°6 : les aliments très salés, saumurés ou fumés

Naturellement présents dans les aliments, les nitrates peuvent être potentiellement cancérigènes lorsqu’ils sont en excès dans la nourriture, se transformant ainsi en nitrites. Ils s’utilisent dans l’alimentation industrielle comme additifs (coloration, conservateurs, etc.).

Les nitrates ne provoquent pas de tumeur maligne. Mais lorsqu’ils sont transformés en nitrites, à l’intérieur de l’organisme, ces substances chimiques peuvent être à l’origine de l’apparition de cancers et autres maladies.

Les poissons fumés, les viandes transformées, le bacon, les saucisses, le salami… Tous ces produits sont riches en gras et en sodium. Consommer ces aliments équivaut à ingérer des quantités de goudron similaires à celles produites par la fumée de cigarette (le goudron est un agent cancérigène connu). Ces aliments augmentent considérablement le risque de cancer colorectal et de cancer de l’estomac.

Aliment n°7 : les OGM

Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) sont des aliments qui ont été modifiés par des produits chimiques et cultivés avec des produits chimiques. Dans une étude réalisée en Écosse à l’Institut Rowett, des rats ont été nourris avec des aliments contenant des OGM (pommes de terre). Au terme de cette étude, tous les rats présentaient une détérioration de leurs systèmes immunitaires, avec un développement de cellules précancéreuses, avec des cerveaux et des foies plus petits au bout de 10 jours seulement. Le FDA (US Food and Drug Administration) n’a pas de règlementation concernant les aliments OGM, en ce qui concerne le volet sécuritaire…

Aliment n°8 : les sucres raffinés

Les sucres raffinés sont réputés pour faire grimper le niveau d’insuline, et par conséquent, il s’agit de l’aliment « parfait » pour favoriser le développement de cellules cancéreuses dans l’organisme. En 1931, Otto Warburg (Prix Nobel de Médecine), avait mis en exergue que les tumeurs et cancers se « nourrissaient » de sucre (ce qui provoquait une augmentation de la taille des tumeurs).

En effet, les cellules cancéreuses semblent se nourrir d’édulcorants, de fructose (HCFS, sirop de maïs très riche en fructose). Le métabolisme des cellules cancéreuses devient plus rapide en raison du fructose.

À ce jour, le sirop de maïs à forte teneur en fructose est considéré comme un produit hautement toxique. Il est présent dans les gâteaux, les tartes, les friandises, les boissons gazeuses, les jus de fruits industriels, les sauces industrielles, les céréales, etc. Un facteur qui peut expliquer pourquoi le nombre de tumeurs et de cancers dans le monde est sans cesse revu à la hausse.

Aliment n°9 : la viande rouge

Dans une étude réalisée sur une période de 10 ans, il a été démontré qu’une consommation systématique de viande rouge, même en petites quantités (type hamburger) augmentait de 22% le risque de mourir d’un cancer chez les hommes et de 20% chez les femmes. Dans une autre étude plus approfondie, il a été démontré que la consommation excessive de viande rouge aggravait le risque de développer un cancer du sein, de la prostate et du côlon.

Dans une étude réalisée aux États-Unis, des chercheurs ont suivi environ 150.000 personnes âgées entre 50 et 74 ans. Conclusion : la consommation de viande rouge est un facteur d’augmentation de tumeurs au côlon.
Manger du poisson et de la volaille favorise une meilleure santé en général. Il est conseillé de réduire la consommation de viande rouge (une fois par semaine) et d’éviter d’en consommer au dîner.

Source : Santeplusmag

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires