Une astuce géniale pour évacuer le stress en quelques minutes

Nous avons généralement tendance à sous-estimer l’importance de la respiration ainsi que son rôle dans notre bien-être en général. Pourtant, une bonne respiration permet de mieux gérer le stress et même la dépression. Voici un témoignage expliquant le pouvoir d’un exercice de respiration, très facile à pratiquer.

a36

Il y a quelques temps, j’ai été le témoin d’un échange très intéressant entre un spécialiste de la méditation et un comptable où il était question de pratiquer au début de chaque journée un exercice de respiration simple.

Lors de cet échange, le comptable voulait connaître l’utilité de cet exercice et en quoi ces respirations allaient influencer le déroulement de sa journée. Je me souviens encore très bien de cette conversation et du scepticisme du comptable… Cet échange m’a fait penser à une interview que j’avais réalisée avec le Dr Andrew Weil, pour mon film Connexion.

Le Dr Weil est un spécialiste très réputé aux États-Unis, qui a bâti sa notoriété grâce à une approche intégrée de la médecine, basée sur l’activation de mécanismes internes de guérison, qui s’avèrent une alternative aux médicaments traditionnels et à la chirurgie. Le Dr Weil m’avait alors expliqué que s’il devait limiter ses recommandations médicales à un seul conseil, c’était celui d’apprendre la respiration. Cette déclaration émanant d’un éminent spécialiste m’avait alors beaucoup interpellé à l’époque, surtout lorsqu’on connaît les moyens pharmaceutiques, chirurgicaux et nutritionnels dont nous disposons actuellement.

Voici un passage de cette longue interview où le Dr Weil parle de la puissance des exercices de respiration :

« J’ai fait de nombreuses recherches sur les liens entre le corps et l’esprit, et quand il s’agissait de maladies, j’avais l’habitude de pratiquer des exercices de respiration en pleine conscience tout au long de la journée. Cette pratique exige de la concentration et un peu de temps mais elle était vraiment indispensable pour moi, pour gérer le stress quotidien que je vivais.

Alors que j’écrivais un article sur les bienfaits de la méditation, je voulais savoir si une étude clinique montrant les vertus de la respiration en pleine conscience sur la santé n’avait pas déjà été réalisée… Et les scientifiques venaient de constater que la respiration yogique avait d’incroyables vertus sur les personnes souffrant d’asthme bronchique, de même que la respiration lente aide à réduire la pression artérielle chez les personnes souffrant d’hypertension.

Aussi, une autre forme de respiration yogique enseignée aux vétérans de la guerre en Afghanistan et en Irak, qui étaient atteints de troubles post-traumatiques les a aidés à réduire les symptômes d’anxiété, le stress et la dépression…

Autre exemple qui rappelle le lien complexe entre le corps et l’esprit : j’ai été surpris de constater le rôle joué par la respiration sur nos émotions. En effet, quatre états émotionnels bien distincts ont pu être identifiés (la joie, la colère, la peur et la tristesse) suivant le mode de respiration. Les scientifiques sont allés plus loin dans leurs recherches en enseignant des méthodes de respiration qui permettent de gérer les émotions ressenties.

S’agissant du lien entre la respiration et la santé, la recherche la plus édifiante sur laquelle je suis tombé a été réalisée par des scientifiques de l’Université UCLA. Cette étude a été réalisée sur 45 personnes, soumises à des conditions de stress très intenses, atteintes de dépression, de démence, de maladie d’Alzheimer. Un premier groupe a pratiqué le yoga quotidiennement pendant 12 minutes tous les jours (avec des chants et une respiration ciblée) pendant huit semaines.

Le deuxième groupe devait se détendre et se relaxer dans un lieu calme, en gardant les yeux fermés pendant qu’ils écoutaient de la musique instrumentale pendant 12 minutes. Les résultats montrent que la pratique quotidienne d’exercices de yoga réduit de manière significative les symptômes liés à la dépression, tout en améliorant la santé mentale et le fonctionnement cognitif.

De plus, cette pratique entraîne un ralentissement du vieillissement cellulaire ainsi qu’une diminution des gènes impliqués dans l’inflammation des cellules ».

Cette étude présente un grand intérêt car ces chercheurs ont démontré le pouvoir de la respiration (12 minutes) combiné au chant, tous les jours pendant huit semaines. L’exercice de respiration a eu un impact positif sur leurs gènes et le processus de vieillissement. Je réalise qu’il n’y a pas beaucoup de personnes qui vont s’intéresser aux exercices de respiration yogique et au chant (au cas où vous le seriez, il s’agit de techniques de méditation Kirtan Kriya), en particulier des gens comme ce fameux comptable, très sceptique…

Mais si ce témoignage vous a intéressé, voici un exercice simple de respiration qui convient parfaitement aux débutants et qui va permettre de réduire stress et anxiété :

1. Placez votre pouce sur votre narine droite

2. Inspirez lentement par la narine gauche

3. Placez votre majeur sur votre narine gauche et relâchez le pouce

4. Expirez par la narine droite

5. Inspirez lentement par la narine droite

6. Placez votre pouce sur la narine droite, relâchez le majeur

7. Expirez par la narine gauche

8. Répétez cette opération pendant quelques minutes.

Cet exercice de respiration très simple à faire va permettre de réguler le système nerveux. L’objectif de cette méthode de respiration alternée est d’équilibrer les émotions et d’harmoniser le cerveau droit (lié aux intuitions et aux sens) avec le cerveau gauche (lié à la logique).

Source : santeplusmag

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires