Ce qui arrive lorsque vous consommez ce remède tibétain à base d’ail pendant une semaine !

Redécouvert en 1972, ce remède tibétain à base d’ail est une recette vieille de plus de 5000 ans ! Inventée par des moines bouddhistes, elle est élaborée à base d’ail et s’avère une excellente thérapie pour purifier l’organisme. Nous vous expliquons pourquoi !

a-41

L’ail : des vertus santé inestimables

La liste des nombreux bienfaits santé attribués à l’ail n’est plus à démontrer ! Considéré comme un antibiotique naturel, l’ail permet de prévenir et de guérir de nombreuses infections : rhume, cystite, allergies, troubles intestinaux, etc. Cette plante contient des fructosanes et de l’adénosine qui contribuent à améliorer la santé globale. Ils ont un impact direct sur la fluidité du sang, la tension artérielle, et le drainage lymphatique (élimination de l’excès d’eau dans le corps). L’ail est aussi très concentré en soufre et en magnésium (potassium, phosphore, calcium, sodium, chlore…). Il contient des oligo-éléments qui préviennent le vieillissement des cellules : sélénium, fer, cuivre, iode, manganèse, etc.

Un remède tibétain vieux de 5000 ans !

Les nombreuses propriétés médicinales de l’ail ont sans doute inspiré les moines bouddhistes du Tibet pour créer ce remède ! Il s’agit d’une thérapie très efficace pour purifier l’organisme, traiter certaines infections et perdre du poids sainement. De plus, cette recette est très simple à préparer et aussi très économique. Vous avez sûrement déjà entendu parler des bienfaits de manger de l’ail cru ? L’ail est probablement l’un des aliments au pouvoir curatif le plus puissant… C’est la raison pour laquelle vous devriez tirer de nombreux bénéfices santé en adoptant ce remède tibétain à base d’ail.

Attention ! Il est conseillé de suivre ce remède qu’une seule fois tous les 5 ans. Le principal ingrédient de cette recette est l’ail, réputé pour traiter de nombreuses maladies. Il s’agit d’une véritable cure de jouvence pour votre organisme, et ce grâce à l’allicine, un antimicrobien très puissant qui permet de protéger l’organisme contre les virus, les champignons, les parasites. Ce composant a un pouvoir anticancéreux très fort, empêchant la multiplication des cellules cancéreuses.

Ce fait a été démontré dans une étude, parue dans la revue Cancer Prevention Research. En effet, le fait de manger de l’ail cru deux fois par semaine permettrait de diviser par deux le risque de cancer du poumon.Cette étude a été réalisée sur des centaines de participants (certains en bonne santé et d’autres atteints de cancer du poumon).

Recette du remède tibétain à base d’ail

Cette recette à base d’ail permet de guérir l’athérosclérose, les maladies pulmonaires, l’impuissance, la sinusite, l’hypertension, l’arthrite, les rhumatismes, la gastrite, les hémorroïdes, la surcharge pondérale (aide à la perte de poids), les troubles de la vision et de l’audition. De manière générale, ce remède tibétain à base d’ail permet d’augmenter le métabolisme.

Ingrédients :
Vous avez besoin de 350 g d’ail et de 200 ml d’alcool à 95% (ou de rhum). Si vous optez pour l’alcool, vérifiez qu’il ne contient pas de méthanol ou de chlorure de benzalkonium.

Préparation :
Nettoyez et écrasez l’ail. Mélangez-le avec l’alcool et mettez le tout dans un bocal/bouteille en verre (refermable). Laissez imbiber l’ail pendant 10 jours. Ensuite, égouttez et remettez la bouteille dans le réfrigérateur pendant deux jours supplémentaires.

Comment utiliser ce remède tibétain ?

Ce mélange très actif ne doit pas être consommé pendant plus de 12 jours d’affilée. Attention : il est primordial de suivre les règles de consommation à la lettre pour profiter des bienfaits de cette cure !

Il s’agit de consommer des gouttes d’alcool (mélangées dans un verre d’eau) en respectant le nombre de gouttes prescrites (utilisez un compte-gouttes). Elles doivent être bues 20 minutes avant chaque repas.

Voici comment procéder :

Jour 1 : 1 goutte avant le petit-déjeuner, 2 gouttes avant le déjeuner, 3 gouttes avant le dîner.
Jour 2 : 4 gouttes avant le petit-déjeuner, 5 gouttes avant le déjeuner, 3 gouttes avant le dîner.
Jour 3 : 7 gouttes avant le petit-déjeuner, 8 gouttes avant le déjeuner, 9 gouttes le dîner.
Jour 4 : 10 gouttes avant le petit-déjeuner, 11 gouttes avant le déjeuner, 12 gouttes avant le dîner.
Jour 5 : 13 gouttes avant le petit-déjeuner, 14 gouttes avant le déjeuner, 15 avant le dîner.
Jour 6 : 15 gouttes avant le petit-déjeuner, 14 gouttes avant le déjeuner, 13 gouttes avant le dîner.
Jour 7 : 12 gouttes avant le petit-déjeuner, 11 gouttes avant le déjeuner, 10 gouttes avant le dîner.
Jour 8 : 9 gouttes avant le petit-déjeuner, 8 gouttes avant le déjeuner, 7 gouttes avant le dîner.
Jour 9 : 6 gouttes avant le petit-déjeuner, 5 gouttes avant le déjeuner, 4 gouttes avant le dîner.
Jour 10 : 3 gouttes avant le petit-déjeuner, 2 gouttes avant le déjeuner, 1 goutte avant le dîner

Dès le 11ème jour, prenez 25 gouttes 3 fois par jour. Ne pas dépasser les 12 jours ! D’après les écrits originaux faisant mention de ce remède tibétain à base d’ail, les moines bouddhistes expliquent qu’il faut attendre 5 ans avant de renouveler cette cure. Mais ils ne nous disent pas pourquoi !

Mise en garde :
Dès les premiers jours de la cure, en raison du pouvoir détoxifiant de l’ail, certains symptômes peuvent apparaître : éruption cutanée, vertiges et maux de tête, etc. Ces signes sont normaux et ils disparaissent après quelques jours. Pendant cette cure, il est conseillé de boire beaucoup d’eau entre chaque repas.

Source : Santeplusmag

Partagez l'astuce avec vos amis: