La cigarette électronique : un danger pour les enfants et les adolescents.

[ads]

La cigarette électronique (vapoteuse) est un petit appareil alimenté par une batterie, qui ressemble à une véritable cigarette. Certaines vapoteuses ont l’aspect de petites lampes de poche ou de plumes-fontaines, souvent dotées d’un gros réservoir transparent pour y emmagasiner du liquide. Au lieu de consumer du tabac, les cigarettes électroniques vaporisent ce qu’on appelle un e-liquide, qui est ensuite inhalé.

La vapoteuse est formée de trois parties :

  • Une cartouche d’e-liquide (contenant ou non de la nicotine, l’ingrédient toxique qui crée une dépendance et qu’on trouve dans la cigarette traditionnelle)
  • L’atomiseur, qui chauffe le liquide et le transforme en vapeur conçue pour ressembler à de la fumée de cigarette et pour être inhalée comme la fumée de cigarette
  • Une batterie dont le voltage peut varier et qui alimente la vapoteuse

Le nombre d’enfants et d’adolescents qui utilisent la cigarette électronique est en hausse. En effet, les vapoteuses ont une esthétique « branchée », tandis que les e-liquides sont proposés en diverses saveurs de bonbons et de fruits. Il est facile de se les procurer. De plus, de nombreuses célébrités les utilisent et en font la promotion dans les magazines, les films et les vidéoclips.

Comment la vapoteuse fonctionne-t-elle?

Lorsque l’utilisateur (vapoteur) aspire dans l’embout, la batterie alimente l’atomiseur et chauffe l’e-liquide contenu dans la cartouche. L’e-liquide, qui s’évapore, est inhalé et expiré comme une cigarette ordinaire. Ces comportements ont donné lieu à la création des termes « vapoter » et « vapotage », que certains dictionnaires ont déjà acceptés.

La vapoteuse est-elle dangereuse?

Certains parents peuvent choisir la vapoteuse comme produit d’aide au sevrage, mais rien n’indique qu’il s’agit d’un traitement efficace pour arrêter de fumer. La vapoteuse est souvent présentée comme une solution de rechange plus saine à la cigarette traditionnelle, puisqu’elle n’emplit pas les poumons de fumée de tabac toxique. Toutefois, les cigarettes électroniques n’ont pas fait l’objet de tests scientifiques, et il n’est pas démontré qu’elles puissent contribuer au sevrage. C’est pourquoi la loi interdit de prétendre qu’elles ont des effets positifs sur la santé. En revanche, la vapoteuse peut avoir de nombreux effets dangereux pour la santé :

  • Les saveurs et le propylène glycol (un produit chimique) de l’e-liquide peuvent irriter les poumons et aggraver des problèmes respiratoires comme la bronchite et l’asthme. Une fois chauffés, ces ingrédients changent de forme et créent des toxines. De plus, la vapoteuse peut produire un taux de formaldéhyde (un gaz incolore) plus élevé que la cigarette traditionnelle.
  • Le processus de chauffage libère également des métaux lourds provenant des matériaux utilisés dans la fabrication de la vapoteuse, à un taux plus élevé que la cigarette traditionnelle.
  • La vapeur peut être nuisible pour le vapoteur et pour les personnes exposées à la vapeur secondaire de la cigarette électronique.
  • Pour l’instant, aucune loi ne prévoit l’apposition d’avertissements, d’emballages à l’épreuve des enfants ou d’indication du pourcentage de nicotine contenu dans l’e-liquide. Les vapoteurs ne peuvent donc pas vérifier sur l’étiquette si l’e-liquide contient de la nicotine. De plus, lorsque ce liquide renferme de la nicotine, la concentration peut être variable.
  • Tout comme les cigarettes traditionnelles, les vapoteuses qui renferment de la nicotine ont de nombreux effets nuisibles chez les enfants et les adolescents, qu’il s’agisse de la dépendance ou des effets préjudiciables sur le cerveau en développement.
  • Le vapotage peut favoriser le tabagisme chez les adolescents.
  • Même en petite quantité, la nicotine liquide utilisée pour remplir les vapoteuses peut être toxique pour un jeune enfant qui en avale ou pour quelqu’un qui en échappe sur sa peau.
  • Les batteries contenues à l’intérieur des cigarettes électroniques ont parfois explosé.

Quels sont les signes d’intoxication par la nicotine liquide?

L’intoxication par la nicotine liquide peut se produire de trois façons :

  • L’ingestion
  • L’inhalation
  • L’absorption par la peau ou les yeux

Les symptômes d’intoxication par la nicotine liquide peuvent inclure :

  • des nausées ou des vomissements,
  • une accélération du rythme cardiaque,
  • la nervosité et les tremblements,
  • des problèmes respiratoires,
  • des convulsions.

Si vous craignez que votre enfant souffre d’intoxication par la nicotine, téléphonez immédiatement à votre centre de contrôle antipoison.

Que peuvent faire les parents?

  • Informer les enfants et les adolescents des dangers et des risques de la vapoteuse et de l’exposition à la vapeur secondaire. Ce peut également être l’occasion de parler du tabagisme.
  • Conserver les vapoteuses, y compris les recharges de nicotine et les cartouches vides, hors de la portée des enfants et des animaux. Jeter les batteries d’une manière sécuritaire et respectueuse de l’environnement.
  • Ne jamais vapoter en présence d’un enfant. Idéalement, limiter le vapotage aux lieux où le tabagisme est autorisé.
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas vapoter ou être exposées aux vapeurs secondaires.

Source : soinsdenosenfants.cps.ca

Partagez l'astuce avec vos amis:

Commentaires

commentaires